Tuerie de Parkland : Donald Trump veut armer les enseignants

France 3

Une semaine après la tuerie de Parkland (Floride, États-Unis) qui a fait 17 morts dans un lycée, Donald Trump a expliqué, face aux proches des victimes, vouloir armer les enseignants.

Une semaine après la fusillade de Parkland qui a fait 17 morts, Donald Trump recevait les proches des victimes. Une rencontre tendue. "Je ne verrais plus jamais ma fille, elle est au cimetière maintenant. Je suis très en colère parce que tout cela continue. Le 11-septembre est arrivé une fois et tout a été réglé. Combien d'écoles ? Combien d'enfants doivent encore être touchés ?", a lancé au président un père de famille qui a perdu sa fille dans la fusillade.

85 armes pour 100 habitants

Donald Trump a dit souhaiter que les enseignants soient aussi armés : "Les professeurs auraient une arme cachée sur eux et recevraient une formation spéciale". Depuis la tuerie de Parkland la société américaine est plus que jamais divisée. Mais de plus en plus de voix s'élève contre la NRA. Depuis une semaine, des centaines d'Américains ont lancé le mouvement "One less" (un de moins). Ils se filment sur les réseaux sociaux en train de scier le canon de leur arme. Aux États-Unis on compte 85 armes à feu pour 100 habitants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne