Trump se met dans l'embarras face à des hôtes qu'il ne connait pas

France Info

Donald Trump recevait des victimes de persécutions religieuses à la Maison-Blanche, mercredi 17 juillet. Mais le Président des États-Unis ne connaissait pas ses hôtes. 

Parmi les victimes de persécutions religieuses que recevaient Donald Trump, mercredi 17 juillet, il y avait un réfugié Rohingya, une minorité musulmane persécutée en Birmanie. 250 000 d'entre eux ont été déplacés de force dans des camps au Bangladesh. Le réfugié Rohingya a raconté son histoire au Président des États-Unis : "Je suis un Rohingya, d'un camp de réfugiés au Bangladesh. La majorité des réfugiés rohingyas veulent rentrer chez eux aussi rapidement que possible.", a-t-il expliqué. Il a alors demandé à Donald Trump : "Pouvez-vous nous aider ?". Une question à laquelle Trump a répondu par une interrogation : "Où c'est exactement ?". Un de ses conseillers présent autour du bureau lui a alors répondu que le Bangladesh était un pays qui se trouve "juste à côté de la Birmanie".

Trump a reçu Nadia Murad, prix Nobel de la Paix, sans savoir qui elle était

Donald Trump ne semblait pas non plus connaître ses invités. À Nadia Murad, prix Nobel de la Paix 2018, le résident de la Maison Blanche a demandé : "Pour quelle raison ils vous l'ont donné ?". Pour rappel, Nadia Murad est une activiste qui défend les droits de sa communauté : les Yézidis. Elle a été retenue en otage par l'État islamique, violée et torturée.

Vous êtes à nouveau en ligne