DIRECT. Tempête Harvey : des "pluies torrentielles" commencent à s'abattre en Louisiane

Le président américain Donald Trump le 29 août 2017 à Corpus Christi (Texas).
Le président américain Donald Trump le 29 août 2017 à Corpus Christi (Texas). (JIM WATSON / AFP)

Le sud-ouest de la Louisiane (Etats-Unis) commence à être à son tour touché de plein fouet par la tempête Harvey, mercredi 30 août. Donald Trump a évoqué "une véritable tragédie" devant les inondations qui ont déjà touché le sud-est du Texas.

Après le Texas, la tempête Harvey menace désormais l'Etat voisin de la Louisiane (Etats-Unis), mercredi 30 août. Des "pluies torrentielles" ont commencé à s'abattre dans le sud-ouest de l'Etat, a annoncé le Centre national des ouragans mercredi. La tempête doit se rapprocher de La Nouvelle-Orléans dans la journée. 

Trump vante l'esprit "d'équipe". Accompagné de la First Lady Melania Trump, le président américain a atterri à Corpus Christi, une ville portuaire située à environ 350 km au sud-ouest de Houston, mardi 29 août. Il a salué la coordination de l'action d'urgence menée par son gouvernement et les autorités du Texas. "Dans cinq ou dix ans, on veut pouvoir entendre dire qu'on a agi comme il le fallait", a-t-il déclaré, casquette "USA" vissée sur la tête et drapeau texan à la main, vantant l'esprit "d'équipe" régnant sur les opérations de sauvetage.

Une quatrième victime confirmée. Pour l'instant, quatre décès ont été confirmés par les autorités, dont celui d'un policier de Houston mort noyé alors qu'il tentait de rallier son lieu de travail pour prêter main forte aux opérations de secours. Mais selon certains médias américains, la tempête a pu causer la mort directement ou indirectement d'au moins trente personnes. Des centaines d'autres restent injoignables. 

La mobilisation continue. Sur le terrain, la mobilisation pour venir en aide aux victimes est maximale. L'agence fédérale des situations d'urgence, la Fema, se prépare à accueillir 30 000 personnes dans des centres d'accueil d'urgence dans la région. Des zones pourraient encore recevoir 40 à 50 cm de précipitations cette semaine, selon le service météorologique national.

23h03 : Les inondations causées par la tempête Harvey dans le Texas font craindre que des alligators en captivité puissent s'évader et se rendre dans des secteurs habités. Les clôtures de Gator Country, un parc animalier de la ville abritant 350 alligators, ont ainsi failli être totalement submergées par les eaux. "L'eau est à moins de 30 centimètres de recouvrir les clôtures. On ne sait pas quoi faire", a déclaré le propriétaire de ce parc sur une chaîne de télévision locale.

22h54 : Avant de vous coucher, un peu de lecture ? Voici trois contenus à ne pas rater :

Dans cette vidéo, on vous explique pourquoi la tempête Harvey rappelle l'ouragan Katrina (et en quoi elle est différente).

• Polémiques en chaîne, sondages en berne... Louis San revient sur l'été pourri d'Emmanuel Macron.

• Franceinfo s'est aussi mis dans la roue d'un livreur Deliveroo pour savoir combien gagnent ces travailleurs précaires en colère.

22h33 : Les coûts des dégâts provoqués par la tempête Harvey, qui a frappé le Texas et menace la Louisiane, pourraient compter parmi les cinq plus élevés jamais enregistrés aux Etats-Unis. Cela pourrait atteindre 42 milliards de dollars, selon des modélisations. Les estimations sont ainsi passées de 30 à 42 milliards en quelques heures.

22h06 : Casquette "USA" vissée sur la tête, drapeau du Texas en main, Donald Trump a mis en avant la coopération entre autorités fédérales et locales face aux inondations causées par la tempête Harvey. Il a cherché à se poser en rassembleur face à cette catastrophe d'une ampleur historique.



(JIM WATSON / AFP)

21h31 : Gare aux "fake news" ! Avec la tempête Harvey, comme à chaque catastrophe, de nombreuses photos truquées ou prises ailleurs circulent sur internet (comme l'image ci-dessous). Franceinfo les a listés.



(MAGA WOMEN / TWITTER)

21h25 : Antoine ajoute que la situation est tout doucement en train de s'améliorer : "Dans notre quartier, les supermarchés ont rouvert. On n'est plus si isolés que ça, même s'il est toujours impossible de traverser les bayous. On s'attend à éventuellement avoir des nouvelles de nos employeurs d'ici la fin de la semaine et ceux qui pourront reprendront peut-être le travail à distance dans un premier temps. Mais les gens inondés sont partis pour des mois de galère."

21h21 : La population s'entraide à Houston pour organiser les évacuations. J'ai contacté Antoine, un français qui vit depuis trois ans avec sa femme et ses deux filles au Texas et il me raconte l'ambiance : "Hier, nous avons évacué un couple d'amis dont la femme est enceinte. Ils avaient 20 cm d'eau chez eux, mais plus bas dans leur rue, l'eau montait jusqu'aux fenêtres, à 1m50 du sol. (...) Nous sommes tout de suite tombés sur un particulier qui s'apprêtait à faire une première ronde dans le quartier avec son bateau, au hasard, pour demander aux gens qu'il croisait s'ils avaient besoin d'être secourus. A coté de nous, un autre camion était en train de décharger une sorte de pirogue pour venir en aide aux sinistrés. C'est assez incroyable. Tout le monde est dans la rue pour aider."

19h50 : La chanteuse Beyoncé, parmi les plus riches au monde, s'est engagée à aider financièrement les victimes de la tempête qui ravage son État natal, le Texas. Dans une déclaration au journal de Houston, la superstar a indiqué qu'elle discutait avec son équipe d'un "plan pour aider autant de gens que possible". Le Texas est "dans mes prières", a aussi précisé Beyoncé sur Instagram.

19h31 : Des automobilistes submergés, des habitants piégés sur des toits ou hélitreuillés : même avant l'ordre d'évacuation, les images des habitants de Houston rappelaient, douze ans après, celles des habitants de la Nouvelle-Orléans pendant Katrina. Dans cette vidéo, nous vous expliquons pourquoi Harvey rappelle cette catastrophe, et en quoi cette nouvelle tempête est différente : le bilan n'est heureusement pas le même.

(FRANCEINFO)

19h17 : Le couple Trump est arrivé à Corpus Chriti, au Texas, pour constater les dégâts de la tempête Harvey. L'avion présidentiel Air Force One s'est posé sur l'aéroport de cette ville portuaire située à quelque 350 km au sud-ouest de Houston.

(REUTERS)

18h53 : La Garde nationale a été envoyée à Houston (Texas) par Washington. Les soldats se préparent avec des moyens amphibies pour aller à la rencontre des personnes à secourir.

(REUTERS)

18h46 : Un ordre d'évacuation a été donné aux habitants de Columbia Lakes, au sud de Houston (Texas). La digue de Columbia Lakes a été percée et risque de lâcher. Les évacuations se poursuivent jour et nuit depuis deux jours, comme le montrent ces images.

(APTN)

18h36 : Le look de Melania Trump fait beaucoup parler.L'épouse du président américain a déclenché les railleries d'internautes en sortant de la Maison Blanche en talons aiguilles et lunettes d'aviateur. Une tenue jugée peu adaptée pour se rendre au Texas auprès des victimes de l'ouragan Harvey. Mais à son arrivée au Texas, l'ancienne mannequin a troqué ses talons contre des baskets.





(NICHOLAS KAMM / AFP)

18h32 : Donald Trump et sa femme Melania sont arrivés à Corpus Christi, au Texas. Ils doivent rencontrer des organisations d'aide aux victimes de la tempête Harvey qui a dévasté cet immense Etat du sud.

17h47 : Voici des précisions sur l'ordre d'évacuation donné pour le sud de Houston, au Texas. Les inondations ont provoqué des brèches dans une digue. Par conséquent, les autorités locales intiment tous les résidents de cette zone à "partir immédiatement"."La digue de Columbia Lakes a été percée!! Partez immédiatement!!", alertent les autorités du comté de Brazoria sur leur compte Twitter.

17h22 : Un ordre d'évacuation est donné pour le sud de Houston au Texas, à cause de brèches dans une digue.

16h45 : Le couple Trump vient de quitter Washington pour le Texas à bord de l'avion présidentiel, depuis la base Andrews, base aérienne de l'US Air Force dans le Maryland. Il va rendre visite aux sinistrés des inondations




(APTN)

15h29 : @Johnny 18 : Non, Dallas n'est pas concernée par le passage de Harvey, rétrogradé en tempête tropicale, car la ville est située dans le nord du Texas. Or la tempête s'oriente davantage vers la Nouvelle-Orléans et la Louisiane, sur les côtes.

15h27 : Dallas est-elle concernée par l'ouragan Harvey ?

10h21 : @anonyme : Le centre de la NASA à Houston (Texas) est fermé en raison du passage de la tempête tropicale. Mais il ne s'agit pas d'une base de lancement : les fusées américaines décollent généralement de Cap Canaveral, en Floride.

10h19 : Bonjour, est-ce que la base de lancement est menacee par les eaux ? merci .

10h12 : Il est 3h10 du matin à Houston et les évacuations continuent. Tous les moyens sont bons pour mettre à l'abri les résidents des zones sinistrées, comme le montre cette photo avec une remorque pleine d'habitants.

09h46 : Sur franceinfo, le prévisionniste Olivier Proust indique que "des courants en altitude" vont pousser la tempête vers le Nord-Est en milieu de semaine. Dans les terres, Harvey va perdre son "carburant" ("les eaux chaudes des mers tropicales") et "rencontrer de la rugosité".

09h47 : Selon le prévisionniste de Météo France Olivier Proust, "il va tomber", au total, sur le Texas, "ce qui tombe en deux ans à Paris". Une situation exceptionnelle qui s'explique par l'intensité de la tempête et par l'absence de vents qui fait que "le phénomène a stagné sur les côtes", en étant "continuellement alimenté par les eaux chaudes du Golfe du Mexique".

07h04 : @Anonyme : Bonjour. Selon cet article de CNBC (en anglais), seuls 12% des foyers américains ont une assurance inondations. Cela ne veut toutefois pas dire que les autres n'auront pas d'indemnisation, car des versements liés aux dégâts causés par le vent sont possibles, entre autres.

07h04 : Bonjour comment sont assurés les Américains vivants dans ces régions touchées régulièrement par des ouragans ?

07h21 : Le président américain Donald Trump arrivera au Texas ce soir, accompagné de sa femme Melania. Il ne se rendra pas à Houston mais plus à l'ouest de l'Etat.

06h30 : Selon les services météorologiques de Houston, la tempête tropicale devrait enfin quitter la ville demain. Elle prendra la direction de la Louisiane, où l'état d'urgence a été déclaré hier par Donald Trump.

06h25 : Au Texas, la mobilisation pour venir en aide aux victimes des inondations se poursuit, avec des évacuations ininterrompues.





(ADREES LATIF - JONATHAN BACHMAN / REUTERS)

Vous êtes à nouveau en ligne