Taxe Gafa : "La France mettra en œuvre ses décisions nationales", répond Bruno Le Maire à Donald Trump

Bruno Le Maire à Chantilly (oise), le 17 juillet 2019. 
Bruno Le Maire à Chantilly (oise), le 17 juillet 2019.  (ERIC PIERMONT / AFP)

Donald Trump a dénoncé vendredi la "stupidité" du président français, Emmanuel Macron, menaçant de taxer le vin français en représailles à l'imposition d'une taxe française sur les géants du secteur des hautes technologies, dite taxe Gafa.

La réponse est venue du ministre de l'Economie et non du président de la République, actuellement en vacances au fort de Brégançon (Var). La France va bien instaurer une taxation des géants du numérique – en attendant un accord international –, comme l'a déclaré Bruno Le Maire en réponse aux menaces de représailles de Donald Trump, vendredi 26 juillet.

"La taxation universelle des activités digitales est un défi qui nous concerne tous. Nous souhaitons parvenir à un accord sur ce sujet dans le cadre du G7 et de l'OCDE. En attendant, la France mettra en œuvre ses décisions nationales", a déclaré Bruno Le Maire.

"La stupidité" d'Emmanuel Macron

Donald Trump a dénoncé un peu plus tôt vendredi, dans un tweet, la "stupidité" du chef de l'Etat, Emmanuel Macron, menaçant de taxer le vin français en représailles à l'imposition d'une taxe française sur les géants du secteur des hautes technologies, dite taxe Gafa. "La France vient d'imposer une taxe numérique à nos grandes entreprises technologiques américaines. Si quelqu'un devait les taxer, cela devrait être leur pays d'origine, les Etats-Unis", a tweeté le président américain. 

"Nous annoncerons bientôt une action réciproque substantielle après la stupidité de Macron. J'ai toujours dit que le vin américain était meilleur que le vin français !", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne