Sommet du G7 : Donald Trump ne cède rien

FRANCE 2

En duplex depuis le Canada, où s'est achevé ce samedi 9 juin le sommet du G7, la journaliste Valérie Astuc livre son analyse sur cette réunion entre les chefs d'État.

Il est parfois difficile de décrypter ces sommets du G7. On peut cette fois parler de tension, de faux-semblants, de sourires de façade. En ne pliant pas, Donald Trump ressort-il vainqueur de ce rendez-vous ? "Oui, plutôt. Le président américain a bien compris qu'en acceptant de signer le communiqué final, il permet à tout le monde de sauver les apparences. Il maintient l'unité sans être contraint à quoi que ce soit, car ce communiqué final n'engage à rien", explique la journaliste Valérie Astruc en duplex depuis le Canada.

Trump évite le divorce, mais maintient sa feuille de route

"Hier, vendredi 8 juin, en arrivant ici, il était montré du doigt comme la brebis galeuse du G7, et aujourd'hui, il parvient à démontrer qu'il n'est pas si isolé que ça, sans pour autant faire de vraies concessions. La preuve : en partant, il a clamé que les États-Unis ne seraient plus 'le cochon-tirelire que tout le monde pille'. Autrement dit, Donald Trump a évité le divorce, il concède qu'il partage les mêmes valeurs que ses homologues, mais il maintient sa feuille de route : l'Amérique d'abord", conclut la journaliste.

Vous êtes à nouveau en ligne