Sommet à Hanoï : un échec relatif pour Donald Trump

FRANCE 2

La rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un, les 27 et 28 février à Hanoï (Vietnam), n'a finalement abouti sur aucun accord. Mais est-ce un échec pour autant pour le président américain ?

La cérémonie de signature de l'accord avait été préparée, mais finalement, Donald Trump et Kim Jong-un ont quitté Hanoï (Vietnam) sans parvenir à trouver un terrain d'entente. "C'est un revers, c'est vrai, Donald Trump rentre les mains vides, explique la journaliste Agnès Vahramian, en duplex depuis Washington (États-Unis). Il a fait la sourde oreille parce que Kim Jong-un demande la levée de toutes les sanctions depuis le mois de janvier, mais le président américain a parié sur sa relation personnelle avec le leader coréen : ça n'a pas suffi, ça n'a pas fonctionné."

"La Corée du Nord n'est plus une menace directe et imminente"

Pour autant, Donald Trump n'a pas connu ces derniers jours un échec massif. Il rentre aux États-Unis en pouvant se targuer de n'avoir rien lâché, de ne pas avoir bradé les intérêts américains. "L'important pour Donald Trump est de dire : 'Regardez, la Corée du Nord a stoppé ses essais de missiles nucléaires, ce n'est plus une menace directe et imminente pour les États-Unis', et ça, c'est un succès", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne