Shutdown : quand Donald Trump offre du fast-food à ses invités

France 2

L'administration américaine est confrontée à une paralysie en raison du "shutdown". Lundi 14 janvier, Donald Trump a organisé une réception à ses frais.

À leur arrivée à la Maison-Blanche à Washington (États-Unis), les champions de football universitaire ont été agréablement surpris. Sur la table se trouvaient plus de 300 burgers et des dizaines de pizzas. Pas de repas dans les règles de l'art en raison du "shutdown". L'administration tourne au ralenti et les employés de la Maison-Blanche sont au chômage forcé. Des cuisiniers absents et plus rien à donner aux sportifs, alors Donald Trump a décidé de régaler lui-même ses convives. 

Payé de la poche de Trump ?

"En fait j'avais le choix : soit on n'avait rien à vous donner à manger à cause du "shutdown" ou alors on vous donnait des petites salades préparées par la Première dame, mais je me suis dit que vous n'étiez pas du genre à manger des salades", a expliqué le président des États-Unis. Donald Trump s'est approvisionné dans les plus grandes chaînes de fastfood américaines. Il aurait payé personnellement le repas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne