REPLAY. "Les Etats-Unis ont tourné le dos au monde", lâche Emmanuel Macron après le retrait américain de l'accord de Paris

Donald Trump a commis "une faute pour l'avenir de notre planète", a déploré le président français, après la décision de son homologue américain de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'allocution était brève, le ton grave et solennel. Donald Trump a commis "une faute pour l'avenir de notre planète", a dénoncé le président français Emmanuel Macron, jeudi 1er juin, après la décision de son homologue américain de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat"Le changement climatique est l'un des grands défis de notre temps. (...) Nous ne renégocierons pas un accord moins ambitieux, en aucun cas", a ajouté le président de la République française en s'exprimant en direct à la télévision peu après 23h30.  

"Il n'y a pas de plan B, car il n'y a pas de planète B"

"Sur le climat, il n'y a pas de plan B, car il n'y a pas de planète B", a-t-il martelé, avant de "lancer un appel (...) à tous les scientifiques, ingénieurs, entrepreneurs, citoyens engagés, que la décision du président des Etats-Unis a déçus". "Je veux dire ceci : vous trouverez dans la France une seconde patrie. Venez travailler ici, avec nous, travailler sur des solutions concrètes pour le climat. Ce soir, les Etats-Unis ont tourné le dos au monde, mais la France ne tournera jamais le dos aux Américains." 

Vous êtes à nouveau en ligne