Réchauffement climatique : la dernière sortie polémique de Donald Trump

Alors qu'une vague de froid extrême balaye actuellement le nord des États-Unis, le président américain, Donald Trump, a trouvé le moyen d'ironiser sur le réchauffement climatique.

Lowville, située dans l'État de New York, n'est plus qu'un manteau neigeux. Ici, comme dans l'ensemble du nord-est des États-Unis, la vague de froid est interminable. Les tractopelles sont toujours au travail pour dégager les routes. Une vague de froid historique dans le pays. Mais dans un tweet publié hier, le président Trump en profite pour ironiser sur le réchauffement climatique.

2017, année la plus chaude ?

"Dans l'Est, cela pourrait être la veille du jour de l'an la plus froide jamais enregistrée. Peut-être qu'on pourrait utiliser un peu de ce bon vieux réchauffement climatique que notre pays, mais aucun autre pays, s'apprêtait à payer des milliards de dollars pour s'en protéger", a écrit Donald Trump. Une déclaration qui choque de nombreux Américains et scientifiques. Selon l'organisation météorologique mondiale, 2017 pourrait être l'année la plus chaude jamais enregistrée sur la planète.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne