Rab de glace, écran géant, rideaux en or… "Time" dévoile les lubies de Donald Trump à la Maison Blanche

Le président américain Donald Trump, dans son bureau de la Maison Blanche, le 26 avril 2017.
Le président américain Donald Trump, dans son bureau de la Maison Blanche, le 26 avril 2017. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

Le président américain semble s'être parfaitement adapté aux lieux, à en croire les anecdotes racontées par le magazine américain "Time". Franceinfo résume les plus incroyables.

C'est comme ça. Au dessert, Donald Trump a toujours droit à une boule de glace de plus que les autres convives. Il en est de même pour le supplément de sauce : c'est pour lui et personne d'autre. Voilà le genre d'anecdotes que rapporte dans ses colonnes le magazine américain Time (en anglais). Les habitudes culinaires du président, ses passe-temps, la manière dont il a redécoré la Maison Blanche... Franceinfo a fait une sélection des histoires les plus croustillantes.

Un traitement de faveur à table

A force, les serveurs de la Maison Blanche connaissent par cœur les goûts du président. Quand il se met à table, "ils lui apportent un Coca Light". Toujours. Mais pour les autres convives, ce sera de l'eau, même pour le vice-président assis à l'autre bout.

Les privilèges de Donald Trump ne s'arrêtent pas à la boisson. Pour accompagner le poulet, "il est le seul à bénéficier d'un supplément de sauce". Et quand arrive le dessert, là aussi, le président a droit à son traitement de faveur : "Il reçoit deux boules de glace à la vanille avec sa tarte à la crème et au chocolat, au lieu d'une seule boule pour tous les autres." 

Un bureau ovale transformé en "cour royale" 

Sur ce plan aussi, les temps ont changé. Lorsque Barack Obama était au pouvoir, il avait "tendance à considérer le bureau ovale comme le Saint des Saints", écrit le magazine américain. La pièce était "accessible uniquement à un petit cercle de conseillers".

Avec Donald Trump, l'ambiance solennelle du lieu semble avoir disparu. Le jour de la visite des journalistes de Time, "près d'une douzaine" de personnes y sont installées. Certains sont assis "dans des canapés", d'autres sont "près des fenêtres" ou "de la porte". C'est ainsi que le président aime travailler, "dans la foule". Avec Donald Trump, les portes sont souvent "ouvertes" et le bureau fonctionne davantage "comme une cour royale ou une salle de réunion". 

Une déco ultra bling-bling

Finies les œuvres d'art moderne qui ornaient les lieux sous les deux mandats de Barack Obama. Donald Trump, lui, a choisi d'accrocher "des huiles classiques" et des portraits de ses prédécesseurs préférés. Andrew Jackson et Theodore Roosevelt font partie des chanceux. Le nouveau président a également installé des rideaux en fil d'or autour des ouvertures. 

Finalement, la pièce "ressemble beaucoup à son ancien bureau d'angle" situé au 26e étage de sa Trump Tower. Ne manquent que "les souvenirs personnels". 

Dans le salon attenant à la pièce, Donald Trump a mis la main au portefeuille pour s'offrir "avec son propre argent" un imposant lustre en cristal. Mais ce qui a surtout retenu l'attention des journalistes américains, c'est l'énorme "écran plat de plus de 60 pouces [plus de 150 centimètres]" accroché au mur, "au-dessus de la cheminée". Du jamais-vu. "Depuis Richard Nixon, les présidents ont toujours mis une télé dans cette pièce", rappelle le journal. Mais elle était habituellement bien "plus petite", "pas plus grande qu'une boîte à pain" et "cachée sur une étagère".