Présidentielle américaine : "Les élites sont déconnectées", selon Marine Le Pen

FRANCE 2

La présidente nationale, qui soutenait déjà la candidature de Donald Trump avant son élection, mardi 8 novembre 2016, évoque le rejet des élites qu'incarne le milliardaire.

Marine Le Pen soutenait déjà Donald Trump avant son accession à la Maison-Blanche, mardi 8 novembre. Pour la présidente du Front national, cela s'explique par son rejet de la rivale du républicain : "il m'apparaissait que la candidature d'Hillary Clinton était une candidature avec des options politiques extrêmement néfastes pour le pays. C'est le cas de sa politique internationale. Elle a soutenu ou accompagné la guerre en Irak, la guerre en Libye, la guerre en Syrie, c'est-à-dire la montée en puissance du fondamentalisme islamiste. Et la conséquence dont nous avons été victimes, c'est-à-dire ces grandes vagues migratoires", explique Marine Le Pen.

Des élites déconnectées

Pour la présidente du Front national, "la démocratie, c'est précisément de respecter la volonté du peuple. Et si les peuples réservent autant de surprises, dernièrement, aux élites, c'est parce que les élites sont complètement déconnectées. C'est parce qu'elles refusent de voir et d'entendre ce que les peuples expriment."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne