Présidentielle américaine : les cinq déclarations-chocs de Donald Trump

FRANCE 2

En ce mardi 8 novembre, jour d'élection présidentielle américaine, France 2 a compilé les déclarations les plus provocantes du candidat républicain.

Donald Trump, c'est d'abord une déclaration-choc qui lui a fait perdre l'estime d'une partie de l'électorat féminin sur un sujet sensible : l'avortement. "Il faut une forme de punition [pour l'avortement]". Avec le candidat républicain, tous les coups, tous les mots sont permis, surtout à l'encontre sa rivale : "Si elle ne peut pas satisfaire l'Amérique, comment peut-elle satisfaire son mari ?" avait-il demandé. Une partie de la puissante communauté latino risque aussi de se détourner de lui à cause de cette mise en cause radicale des républicains : "Quand le Mexique envoie ses ressortissants, il n'envoie pas les meilleurs. Il envoie ceux qui nous amènent la drogue, le crime. Certains sont des violeurs".

Les musulmans en ligne de mire

La communauté musulmane est aussi l'une de ses privilégiées. Elle n'avait pas digéré cette provocation : "Moi, Donald Trump, je propose une totale fermeture des frontières aux musulmans qui veulent entrer aux États-Unis jusqu'à ce que nous soyons capables de comprendre le problème", avait-il déclaré. Enfin, les défenseurs de l'environnement ont peu goûté à la théorie du milliardaire sur le réchauffement climatique et à son bouc émissaire tout trouvé, la Chine : "Le concept du réchauffement climatique a été créé par les Chinois pour rendre l'industrie américaine moins compétitive", avait-il encore affirmé. Quoi qu'il arrive, les déclarations de Donald Trump auront rendu l'élection si particulière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne