Présidentielle américaine : le "New York Times" publie la (longue) liste des personnes insultées par Donald Trump

Le candidat républicain à la présidentielle américaine, Donald Trump, le 23 octobre 2016 à Naples (Etats-Unis).
Le candidat républicain à la présidentielle américaine, Donald Trump, le 23 octobre 2016 à Naples (Etats-Unis). (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le quotidien américain a relevé toutes les insultes publiées sur Twitter par le candidat républicain depuis son entrée dans la course à la Maison Blanche.

Il a fallu deux pages. Le quotidien américain The New York Times a publié, lundi 24 octobre, la liste de "toutes les personnes, tous les lieux ou toutes les choses insultées par Donald Trump sur Twitter depuis qu'il est candidat". Pour le journal, le candidat républicain a "fait de l'insulte et des attaques personnelles une méthode de campagne, à un degré jamais vu dans l'histoire américaine".

Le site marchand Amazon, l'agence Associated Press, le journaliste Anderson Cooper, l'ancienne Miss Alicia Machado, ses rivaux républicains, le musicien Neil Young... La liste est longue et diversifiée. Mais sa cible favorite est, sans surprise, la candidate démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton. Les qualificatifs peu amènes qu'il lui a lancés – "malhonnête", "corrompue", "dangereuse" – s'étalent sur deux colonnes.

Cet article est la version imprimée d'une comptabilité rigoureuse (en anglais) tenue en temps réel par les journalistes du quotidien sur leur site depuis plusieurs mois. A ce jour, Donald Trump a insulté 281 personnes, lieux ou choses sur Twitter.

Vous êtes à nouveau en ligne