Présidentielle américaine : la convention des démocrates s’est ouverte en ligne

FRANCE 2

Aux États-Unis, le coup d’envoi de la convention nationale des démocrates a été donnée par Michelle Obama, lundi 17 août. L’ancienne First Lady tente de fédérer le camp démocrate derrière le candidat Joe Biden, alors que Donald Trump multiplie les déplacements et les piques.

Lundi 17 août, aux États-Unis, les militants ont chanté l’hymne américain ensemble, mais à distance. Covid-19 oblige, la convention nationale des démocrates 100% virtuelle s’est ouverte avec Michelle Obama, qui a fait l’éloge de Joe Biden. "Je connais Joe, c’est un homme profondément intègre, guidé par la foi. Il a été un excellent vice-président, il sait ce qu’il faut faire pour sauver une économie, combattre une pandémie et diriger notre pays", a affirmé lundi soir l’ancienne Première dame américaine. 

Joutes verbales

Autant de critiques décochées à l’encontre de Donald Trump. Le président sortant réunissait au même moment ses militants dans le Minnesota pour fustiger la grand messe adverse. "S’ils sont élus, nous finirons dans un pays socialiste très ennuyeux, qui ira en enfer", a-t-il déclaré. Si Donald Trump est si véhément, c’est parce que Bernie Sanders, le leader de la gauche du Parti démocrate, qui se définit lui-même comme socialiste, est aussi intervenu pour soutenir celui qui l’a battu lors de la primaire. La convention démocrate doit s'achever jeudi soir par le discours du candidat Joe Biden. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne