Présidentielle américaine : faiblesse des marchés après l'élection

FRANCE 3

Après l'élection de Donald Trump, mardi 8 novembre, les marchés financiers ont montré une certaine fébrilité et l'or, valeur refuge, s'est envolé.

Après l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, l'onde de choc a d'abord affolé la bourse japonaise, encore ouverte au moment des résultats. -5,36% pour le NIKKEI à la fermeture, obligeant une réunion de crise du gouvernement. Chute similaire, de Hong-Kong à Bombay. La raison ? Le nouveau président des États-Unis a promis de remettre en cause les accords de partenariat avec des pays asiatiques, à commencer par la Chine.

L'Europe fléchit, la Russie jubile

En Europe, fébrilité à l'ouverture. Dans une salle de marché parisien, les traders observent sur leurs écrans les effets de l'élection de Donald Trump : -2,83% pour le CAC 40 à l'ouverture de la bourse de Paris. Mais quelques heures plus tard, les bourses se ressaisissent. "Le discours qui a été prononcé par Trump à la suite de son élection, était plutôt un discours rassurant, fédérateur", analyse François Chaulet, directeur général de Montségur Finance. Les marchés russes, eux, réagissent immédiatement positivement. Car les États-Unis ont choisi le candidat le plus proche de Vladimir Poutine.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne