Présidentielle américaine : Donald Trump à la conquête du vote ouvrier

À huit jours de l'élection présidentielle américaine, Donald Trump tenait, lundi 26 octobre un meeting à Lancaster (Pennsylvanie). Son objectif : séduire l'électorat ouvrier. 

Alors que l'élection présidentielle américaine du mardi 3 novembre approche à grands pas, Donald Trump enchaîne les meetings, en effectuant jusqu'à trois par jour. Lundi 26 octobre, l'actuel président des États-Unis était à Lancaster (Pennsylvanie), où il avait pour but de conquérir l'électorat ouvrier. "Comme il y a quatre ans, le candidat républicain promet de relancer l'industrie," souligne Christophe Gascard, l'envoyé spécial de France Télévisions sur place.

La Pennsylvanie, lutte serrée dans un État-clé

Pour Donald Trump, l'autre enjeu est, comme en 2016, de remporter cet État, ce qui pourrait avoir une incidence majeure dans le résultat final de l'élection. "Dans les sondages, Joe Biden est en tête ici, précise néanmoins Christophe Gascard. Mais l'écart se resserre et ça, Trump l'a bien compris." 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne