Politique : les sondages d'intentions de vote ont-ils une valeur ?

FRANCE 2

Après les surprises du Brexit et de l'élection de Donald Trump, la question se pose de la pertinence des sondages d'opinion.

Les sondages d'opinion ou d'intentions de vote ont montré récemment qu'ils pouvaient largement se tromper. Depuis trois jours aux Etats-Unis, les responsables des principaux instituts de sondage font le tour des plateaux de télévision pour tenter d'expliquer ce qui a pu se passer pour que leurs études sur les intentions de vote à la présidentielle aient autant manqué de précision. Le système électoral américain rend difficile ce genre d'exercice, mais il n'empêche que la pertinence de ces sondages se pose clairement.

La jurisprudence Le Pen

En France, un cas de figure similaire s'était produit en 2002, à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle, quand l'accession du leader du Front national Jean-Marie Le Pen au second tour face à Jacques Chirac avait créé un tremblement de terre au sein de la classe politique française.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne