Pétrole : Donald Trump veut "assécher" l'Iran

FRANCE 2

Donald Trump a décidé de bloquer les ventes de pétrole iraniennes et menace tous les pays trop complaisants avec le régime de Téhéran. 

En pleine partie de chasse aux œufs dans le jardin de la Maison-Blanche à Washington (États-Unis), le président américain a décidé de fermer complètement le robinet du pétrole iranien. L'objectif est de priver le régime de Téhéran de sa principale source de revenus. Désormais, les 8 pays dont la Chine et la Turquie qui avaient une dérogation pour acheter du brut à l'Iran, ne pourront plus le faire. Les États-Unis menacent les récalcitrants de mesures punitives. "On porte à zéro les exportations autorisées et on va continuer à renforcer les sanctions et surveiller les pays trop complaisants", prévient Mike Pompeo, secrétaire d'état américain. 

La Chine déplore cette décision

L'Iran, dont les ventes de pétrole représenteraient près de 40% de ses revenus selon Washington, a jugé ses sanctions illégales. Les pays importateurs concernés ont jusqu'au 2 mai pour mettre fin  leurs achats. La Chine, en pleine négociation commerciale avec le géant américain, déplore cette décision. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne