Passe d'armes entre le pape François et Donald Trump

FRANCE 3

Le souverain pontife continue de faire entendre sa voix sur les migrants. Il a cette fois dénoncé les positions de Donald Trump.

Lors de son voyage retour du Mexique où il a dénoncé la tragédie humaine des migrations humaines, le pape François s'est livré à quelques confidences, notamment sur le sulfureux candidat républicain américain, Donald Trump. "Une personne qui veut construire des murs et encore des murs et non des ponts n'est pas chrétienne. Voter, ne pas voter, je ne m'immisce pas, je dis seulement que ce n'est pas chrétien", a-t-il déclaré.

Une réponse rapide de Trump 

Le pape fait référence à la frontière entre le Mexique et les États-Unis, à l'endroit même où il a célébré sa  dernière messe. Donald Trump veut ériger un mur infranchissable pour mettre fin à l'immigration clandestine. En pleine campagne pour la primaire républicaine, le candidat américain a réagi très vite, comme à son habitude, avec dérision et provocation. "Le pape dit que Donald Trump n'est pas une bonne personne. Donald Trump est une bonne personne. Qu'un leader religieux mette en doute la foi d'une personne, c'est honteux. Je suis fier d'être chrétien", a déclaré le milliardaire américain. Une passe d'armes qui tombe plutôt mal pour Donald Trump. Dans ce pays à majorité chrétienne, la parole du pape peut avoir une influence sur l'électorat que convoite le candidat républicain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne