Nucléaire iranien : Donald Trump sème une tempête diplomatique

FRANCE 2

Donald Trump a annoncé hier, 8 mai, sa décision de retirer les États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien. Les autres signataires se disent prêts et déterminés à le poursuivre.

Les parlementaires iraniens brûlent un drapeau américain en papier et crient "mort à l'Amérique". Ils dénoncent un président incapable de tenir les engagements pris par son pays. Dès l'annonce du retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, le président Hassan Rohani a fait savoir que son pays était prêt à reprendre ses recherches nucléaires, mais qu'il voulait d'abord continuer à appliquer l'accord. Dans les rues de Téhéran, l'annonce n'est pas une surprise, mais la reprise des sanctions économiques inquiète les Iraniens.

Les autres signataires déterminés à appliquer l'accord

Après le retrait américain, les signataires de l'accord de Vienne (Autriche) regrettent à l'unisson cette décision qui fragilise la sécurité internationale et entendent continuer à appliquer l'accord. L'Union européenne déclare vouloir tout faire pour le conserver. La Chine et la Russie se disent également déterminées à appliquer l'accord signé avec l'Iran. Les seuls à saluer la décision de Donald Trump sont le Premier ministre israélien et l'Arabie Saoudite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne