Mort de George Floyd : des manifestations aux États-Unis pour que "la vie des Noirs compte"

FRANCE 2

Des dizaines de milliers de manifestants ont battu le pavé à travers les États-Unis pour dénoncer le racisme, les violences policières et les inégalités sociales.

Ils étaient 23 000 ,samedi 6 juin, à manifester en France, selon le ministère de l'Intérieur, pour dénoncer le racisme et les violences policières. De l'autre côté de l'Atlantique, plusieurs villes des États-Unis ont vu des milliers de personnes défiler, y compris dans la capitale Washington, où le nom de George Floyd était scandé. Car c'est d'abord autour du destin de cet homme tué par la police le 25 mai dernier que la foule s'est rassemblée. "Lui c'est nous, c'est notre frère, on est derrière lui", assure un manifestant.

"Trump va devoir nous entendre"

Ils étaient très nombreux sous les fenêtres de la Maison-Blanche, protégée par de hauts murs, fustigeant la politique de Donald Trump. "Cette maison n'est pas à lui. On ne peut pas s'approcher, mais on est là et il va devoir nous entendre", assure une militante. "Le monde entier doit continuer à crier que la vie des Noirs compte, jusqu'à ce qu'elle compte vraiment", demande une manifestante en référence au slogan "Black Lives Matter", repris à travers la planète, et qui signifie "la vie des Noirs compte".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne