Mondialisation : pourquoi la Chine baisse-t-elle ses tarifs douaniers ?

FRANCE 2

Sur le plateau du 20 Heures de France 2, François Lenglet revient sur les raisons qui poussent Pékin à embrasser la mondialisation.

Le constat est là, affirme François Lenglet sur le plateau de France 2 : "La Chine, un pays communiste, défend la mondialisation, alors que les États-Unis, pays réputé libéral, eux deviennent protectionnistes". La raison est simple, dit le journaliste : "La Chine est la grande gagnante de cette mondialisation alors que les États-Unis se voient comme les victimes".

Une réponse à Donald Trump

"Si Pékin fait ce geste, c'est pour répondre à Donald Trump qui accuse la Chine d'avoir un marché trop fermé", ajoute le journaliste. "La Chine veut éviter une crise qui lui interdirait l'accès, vital pour ses exportateurs, au marché américain, alors elle fait mine d'ouvrir ses frontières avec des mesures largement symboliques", explique François Lenglet. Mais Pékin a également un autre objectif, sur le long terme celui-ci : donner un nouveau signal d'ouverture à la communauté internationale. "L'isolationnisme américain laisse tout le champ possible à la Chine pour affirmer son désir d'être au centre du jeu mondial, d'être l'Empire du Milieu en quelque sorte", conclut François Lenglet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne