Michael Wolff, l’auteur du livre "le Feu et la Fureur" sur Donald Trump, raconte son enquête

Journée type du président américain, sa demande la plus insolite, le constat le plus grave de l’auteur… Michael Wolff a passé sept mois à la Maison Blanche et retrace les premiers mois de Donald Trump dans son livre "Le Feu et la Fureur".

"D’humeur changeante, égoïste, égocentrique". Voici les quatre mots qui définissent Donald Trump pour Michael Wolff. Il est l’auteur du livre à succès Le Feu et la Fureur qui retrace les premiers mois de Donald Trump à la Maison Blanche et qui est publié en France ce 23 février. Michael Wolff a enquêté pendant sept mois afin d’observer le quotidien du président américain. Parfois controversé, il a été vivement critiqué par le président américain qui a voulu interdire la publication du livre. Pour cause, les révélations de l’auteur sont peu flatteuses.  

La journée type de Donald Trump

"Il passe une grande partie de la journée à regarder la télévision. Sa journée de travail est plutôt courte, entre la fin de matinée et la fin d’après-midi. La plupart du temps, cela consiste à faire des réunions qui sont organisées par ses équipes, avec des groupes de partisans qui viennent dans le Bureau ovale et qui le complimentent, l’adulent et puis, il leur rend leurs compliments. Donc c’est un cercle de flatteries. En réalité, tout ça  est un peu gênant."

Sa demande la plus insolite

"Je pense que ça pourrait être l’histoire de sa chambre. La première fois qu’il y est entré, il n’y avait qu’une télévision et il en a fait installer deux autres. Et après, il a piqué une colère quand ils ont nettoyé sa chambre, quelqu’un avait ramassé un de ses tee-shirts et il a dit : ‘Si le tee-shirt est sur le sol, c’est parce que je voulais qu’il soit sur le sol.’ Et finalement, il a dit : ‘Ne touchez jamais à ma brosse à dent et ne changez pas mes draps, si je veux qu’ils soient changés, je déférais le lit.’ Je ne sais pas vraiment ce que tout ça veut dire et je ne sais pas vraiment si je veux savoir."

Le constat le plus grave de Michael Wolff 

"C’est un livre à propos de son équipe, à propos des gens qui sont les plus proches de lui. C’est l’histoire de ces gens professionnels, bons et raisonnables qui ont commencé en étant sûrs de leur projet pour passer à la perplexité, puis dans la confusion et après dans la désillusion et finalement dans l’incrédulité. Littéralement, 100% des membres haut placés ont fini par douter de ses capacités à assurer son poste. (…) La plupart des gens qui sont arrivés à la Maison Blanche avec lui sont déjà partis. D’ailleurs, l’exode depuis la Maison Blanche est aussi important que l’exode qui a normalement lieu à la fin du premier mandat. Dans un sens, la situation continue d’empirer, c’est très difficile pour cette Maison Blanche-là d’embaucher de nouvelles personnes parce que tout le monde a peur de venir travailler pour Donald Trump."

Vous êtes à nouveau en ligne