Le Prix Pulitzer récompense deux enquêtes journalistiques embarrassantes pour Donald Trump

Des policiers gardent les bâtiments du New York Times à New York, le 28 juin 2018.
Des policiers gardent les bâtiments du New York Times à New York, le 28 juin 2018. (BRENDAN MCDERMID / REUTERS)

L'une des enquêtes sur la fortune de Donald Trump a débouché sur l'ouverture d'une enquête par l'administration fiscale de l'Etat de New York

Un pied de nez à Donald Trump ? La cuvée 2019 du prestigieux prix Pulitzer a pris, lundi 15 avril, une tonalité résolument militante avec deux enquêtes journalistiques sur le président américain et une récompense pour les deux reporters de l'agence Reuters emprisonnés en Birmanie.

Récompensés dans la catégorie "journalisme explicatif", David Barstow, Susanne Craig et Russ Buettner, du New York Times, sont partis des affirmations récurrentes du président des Etats-Unis selon lesquelles il s'était fait tout seul. Après plus d'un an d'enquête, ils ont affirmé, début octobre, que Donald Trump avait en réalité reçu de son père, sur plusieurs années, l'équivalent de 413 millions de dollars actuels. Des fonds qui auraient, pour partie, été transférés par le biais d'une société écran, ce qui leur aurait permis d'échapper à l'impôt.

L'enquête, "à charge" selon Donald Trump, avait été balayée par le président républicain, qui avait qualifié son contenu d'"ennuyeux" et "déjà vu". Elle a néanmoins débouché sur l'ouverture d'une enquête par l'administration fiscale de l'Etat de New York, dont les conclusions ne sont pas connues.

Des journalistes emprisonnés en Birmanie récompensés

Outre ces prix, le jury du plus prestigieux prix de journalisme aux Etats-Unis a notamment honoré, dans la catégorie "actualité" la rédaction du Post-Gazette, quotidien de Pittsburgh, pour sa couverture de la tuerie de la synagogue Tree of Life, qui a fait 11 morts le 27 octobre.

Il a également récompensé, dans la catégorie internationale, les journalistes birmans de l'agence Reuters Kyaw Soe Oo et Wa Lone, condamnés à sept ans de prison en Birmanie, pour leur couverture des persécutions des musulmans Rohingyas. Leur reportage intitulé "Massacre en Birmanie" a été rédigé avec l'aide de leurs collègues Simon Lewis et Antoni Slodkowski et publié en février dernier.

Les prix Pulitzer, distinctions les plus prestigieuses de la presse américaine, sont décernés depuis 1917.

Vous êtes à nouveau en ligne