Le gouverneur de Floride veut relever à 21 ans l'âge légal pour acheter une arme

Le président américain Donald Trump et le gouverneur de Floride Rick Scott, à Pompano Beach (Floride), lors d\'une conférence de presse, le 16 février 2016.
Le président américain Donald Trump et le gouverneur de Floride Rick Scott, à Pompano Beach (Floride), lors d'une conférence de presse, le 16 février 2016. (JIM WATSON / AFP)

Neuf jours après un carnage au fusil d'assaut dans un lycée de son Etat, Rick Scott s'est aussi prononcé pour la présence d'un policier dans chaque école. 

Neuf jours après un carnage au fusil d'assaut dans un lycée de Floride, le gouverneur de cet Etat s'est prononcé, vendredi 23 février, pour un relèvement à 21 ans de l'âge légal pour acheter une arme. Une idée combattue par la National Rifle Association (NRA), le premier lobby américain des armes dont Rick Scott fait pourtant partie.

Le gouverneur républicain a aussi appelé vendredi à positionner un policier dans chaque école publique de l'Etat. Rick Scott a enfin promis de restreindre de façon draconienne l'accès aux armes à feu des personnes souffrant de problèmes mentaux.

Les signaux opposés de Donald Trump

Depuis le drame, le président Donald Trump a également demandé au ministère américain de la Justice d'améliorer les vérifications d'antécédents psychiatriques et judiciaires des acquéreurs d'armes à feu. Il s'est également déclaré en faveur d'un relèvement de l'âge légal pour acheter certaines armes.

Le locataire de la Maison Blanche a ensuite émis des signaux opposés, destinés à rassurer la NRA qui a partiellement financé sa campagne présidentielle: il a notamment défendu l'idée d'armer environ 20% des enseignants, une hypothèse ultra controversée qui a suscité une large fronde dans le milieu éducatif.

Vous êtes à nouveau en ligne