La porte-parole de la Maison Blanche mise à la porte d'un restaurant car elle travaille pour Donald Trump

Sarah Sanders dans la salle de presse de la Maison Blanche, le 7 juin 2018.
Sarah Sanders dans la salle de presse de la Maison Blanche, le 7 juin 2018. (CHERISS MAY / NURPHOTO / AFP)

Le restaurant, dont le site internet était difficilement accessible samedi, a été visé par de nombreuses critiques positives ou négatives, pour avoir refusé Sarah Sanders.

Merci, mais non merci. La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a affirmé samedi 23 juin avoir été mise à la porte d'un restaurant où elle souhaitait dîner la veille, au motif qu'elle travaillait pour le président Donald Trump.

Les faits se sont passés dans un établissement nommé The Red Hen, à Lexington, dans l'Etat de Virginie mitoyen de la capitale fédérale. "Hier soir, la propriétaire du Red Hen à Lexington, en Virginie, m'a demandée de partir car je travaille pour le président des Etats-Unis. Je suis partie en restant polie", a tweeté l'intéressée.

Le geste de la restauratrice "en dit plus long sur elle que sur moi", a ajouté la Sarah Sanders, chargée en semaine de répondre aux journalistes lors d'une conférence de presse quotidienne à la Maison Blanche.

Son homologue au département d'Etat, Heather Nauert, lui a rendu hommage. "Sarah, tu es impressionnante. Je suis tellement désolée que tu aies été traitée de la sorte", a écrit la porte-parole de la diplomatie américaine.

Vous êtes à nouveau en ligne