La guerre de l'espace, une réalité ?

Franceinfo

Directeur de la publication de la revue We demain, François Siegel revient sur le nouveau pôle opérationnel du commandant de l’espace, à Balard (Paris) et sur le contexte géopolitique de sa création.

Dans le nouveau pôle opérationnel du commandant de l’espace, à Balard (Paris XVe), des ingénieurs, des militaires, un immense planétarium. Et sur cet écran gigantesque, tous les satellites présents dans l’espace, y compris militaires, qu’ils soient amis ou ennemis”, précise François Siegel. Cette création fait suite à des suspicions d’espionnage spatial par un satellite russe. Nommé Louch-Olymp, il avait dévié de sa trajectoire et s'était approché à seulement 80 km d’un satellite militaire franco-italien. Suffisant pour tenter d'espionner ses communications.

La guerre spatiale, “une réalité”

Autre sujet d’inquiétude : “Les Russes ont prouvé récemment qu’ils cherchaient à mettre au point des missiles interstellaires à propulsion nucléaire et cela a poussé Donald Trump, le président américain, à augmenter les crédits en faveur du développement de cette technologie”, assure François Siegel. À l’heure actuelle, il y aurait 2 000 satellites militaires dans l’espace et il devrait y en avoir 7 000 d’ici 2025. Une guerre d’un genre nouveau, futuriste, “mais qui fait déjà partie de la réalité”, conclut le directeur de la publication de We demain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne