L'Iran reconnait avoir dépassé que son stock d'uranium enrichi

France 2

Les relations entre l'Iran et les États-Unis étaient déjà tendues. Téhéran a reconnu lundi 1er juillet avoir franchi la limite imposée à ses réserves d'uranium par le programme nucléaire. 

Les relations entre l'Iran et les États-Unis se compliquent de plus en plus. Lundi 1er juillet, Téhéran a annoncé avoir franchi la limite imposée à ses réserves d'uranium faiblement enrichi. Une limite fixée par l'accord international de 2015 sur son programme nucléaire. "Nous avons fait preuve de transparence en annonçant ce que nous allions faire. Nous considérons qu'il s'agit de notre droit. Les Européens n'ont pas réussi à protéger nos intérêts, la République d'Iran continuera d'accroître son stock", a déclaré Mohamed Javad Zanif, le ministre des Affaires étrangères iranien. 

Les États-Unis préparent de nouvelles sanctions

Une nouvelle provocation pour Washington. Selon Donald Trump, l'Iran joue avec le feu et n'aurait jamais voulu respecter l'accord international."Depuis le début, cet accord est mauvais. Cet accord est vraiment terrible", a dénoncé le président américain. Ces déclarations ont fait bondir le ministre iranien des Affaires étrangères sur Twitter. Les États-Unis promettent de nouvelles sanctions contre l'Iran et attendent désormais une réaction internationale forte. De son côté, l'Iran annonce poursuivre son programme d'enrichissement en uranium dès le 7 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne