Jacob Blake : Trump choque en visite à Kenosha

Donald Trump s’est rendu mardi 1er septembre à Kenosha. La campagne pour sa réélection se déroule sur fond de violences policières et d’émeutes urbaines.

De violentes manifestations secouent la ville de Kenosha (Wisconsin) depuis quelques semaines. C’est ici que Jacob Blake, un afro-américain de 29 ans, a été visé de 7 balles dans le dos par des policiers le 23 août dernier, et grièvement blessé. Donald Trump s’y est rendu à Kenosha durant quelques heures le mardi 1er avril, à la rencontre des habitants et des "rares commerçants" souhaitant le recevoir, indique le journaliste Lionel Feuerstein. Il a fortement condamné les émeutes. "Ce ne sont pas des actes de manifestation pacifique mais du terrorisme intérieur", a déclaré le président des États-Unis.

La famille de la victime réagit

Le président n’a, durant sa visite, pas prononcé le nom de la victime. La famille de Jacob Blake a vivement réagi aux propos de Donald Trump. "Tout ce que nous demandons, c’est qu’il garde son irrespect, ses propos outranciers loin de notre famille. Nous avons besoin d’un président qui unit notre pays et nous emmène dans une autre direction".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne