Investiture de Donald Trump : les fumeurs de joints se mobilisent à Washington

Un membre du groupe DC Majijuana Coalition roule l\'un des 4 200 joints destinés à être distribués vendredi 20 janvier à Washington, jour d\'investiture de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.
Un membre du groupe DC Majijuana Coalition roule l'un des 4 200 joints destinés à être distribués vendredi 20 janvier à Washington, jour d'investiture de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. (PAUL J. RICHARDS / AFP)

Donald Trump succède officiellement à Barack Obama vendredi. Cette investiture donne l’occasion à de nombreux activistes de faire entendre leurs voix. Des partisans de la légalisation du cannabis ont ainsi prévu de distribuer des milliers de joints à Washington.

Donlad Trump prêtera serment vendredi 20 janvier sur les marches du Capitole, au coeur de Washington, pour succéder à Barack Obama et devenir le 45e président des Etats-Unis. Cette investiture, devant des centaines de milliers de personnes et les caméras du monde entier, donne aussi l’occasion à de nombreux activistes de faire entendre leurs voix.

>>> DIRECT. Donald Trump est investi président des Etats-Unis : suivez la cérémonie

Des joints pour "unir les gens"

Le groupe DCMJ (DC Marijuana Coalition), qui fait campagne pour la légalisation du cannabis, a ainsi prévu la distribution de 4 200 joints. Dans l'Etat de Washington, c’est légal, mais selon le co-fondateur de DCMJ, Adam Eidinger, tout pourrait changer avec Donald Trump. "Le nouvel attorney général, Jeff Sessions, dit-il, veut faire appliquer la loi fédérale qui interdit l’usage du cannabis. Alors que faut-il penser ? En distribuant des joints au grand jour, on unit les gens. On montre qu’on a des soutiens de toute l’Amérique, Blancs, Noirs, jeunes, vieux", explique Adam, look d’intello aux lunettes rondes,  en finissant de rouler son joint.

On veut éviter un retour aux années sombres quand il y avait beaucoup d’arrestationsAdam Eidinger, co-fondateur de DCMJ à franceinfo

A ses côtés, devant un grand bocal rempli d’herbe, Nathalie fait le même travail. Elle a un message pour le 45ème président des Etats-Unis. "Donald Trump n’a jamais été un homme politique. Il change d’avis tout le temps. On ne sait pas ce qu’il pense. S’il veut prendre position et soutenir une cause qui concerne beaucoup de gens, qu’il légalise la marijuana", suggère-t-elle. Et d'ajouter que la cause défendue peut "unir" le pays, aujourd’hui "divisé".

Les fumeurs de joints se mobilisent pour l'investiture de Donald Trump. A Washington, le reportage de Franck Mathevon
--'--
--'--