Incendies en Californie : Donald Trump nie tout réchauffement climatique

FRANCEINFO

Donald Trump assume ses paradoxes jusqu’à se rendre sur la côte ouest des États-Unis, ravagée par les incendies meurtriers, tout en niant le réchauffement climatique.

Dès son arrivée en Californie (États-Unis) lundi 14 septembre, État ravagé par des incendies meurtriers, Donald Trump a semblé prendre la mesure de la catastrophe : "Nous devons faire beaucoup pour la gestion des forêts". Mais ceux qui espéraient un revirement du président américain sur le réchauffement climatique ont vite déchanté. Au cours d’une réunion avec des responsables locaux, il a ironisé : "Ça va finir par se refroidir, vous allez voir. Je ne pense pas que la science ne sache réellement".

Trump, "pyromane du climat"

Ce n’est pas la première fois qu’il tient de tels propos. Il l’avait déjà fait il y a huit ans. Son adversaire démocrate à la présidentielle du 3 novembre, Joe Biden, a accusé Donald Trump lundi soir d’être "un pyromane du climat", un président qui "ignore les faits et nie la réalité" des changements actuels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne