Honte, colère, désillusion... Un compte Twitter recense les messages d'électeurs de Donald Trump qui regrettent leur vote

Capture écran du compte Twitter \"Trump Regrets\", mardi 31 janvier 2017.
Capture écran du compte Twitter "Trump Regrets", mardi 31 janvier 2017. (TRUMP REGRETS)

Lancé par une étudiante canadienne il y a deux mois, le compte "Trump Regrets" rassemble plus de 140 000 followers, mardi.

"Après avoir réalisé que j'ai soutenu et voté pour Donald Trump, je ne boirai plus jamais. C'est la pire décision que j'ai jamais prise étant saoule." "J'ai voté pour vous, maintenant j'ai honte." Depuis l'élection de Donald Trump, le 8 novembre, des centaines d'internautes expriment sur Twitter leurs regrets d'avoir choisi le candidat républicain à la présidence des Etats-Unis.

Crée il y deux mois, le compte Twitter @Trump_Regrets recense tous les tweets d'électeurs déçus par Donald Trump et scandalisés par les premières décisions prises par le nouveau président américain. Mardi 31 janvier, le compte comptait plus de 140 000 abonnés.

"Arrêtez de vous comporter comme Hitler"

"Donald Trump, arrêtez ce que vous êtes en train de faire. Arrêtez ce non-sens maintenant. Vous pouvez être vraiment bon mais tout cela est hors de contrôle. Ce n'est pas ce pourquoi j'ai voté."

"J'ai voté pour vous. Maintenant j'ai honte. Vous êtes un sociopathe, un menteur, un égomaniaque, un raciste, anti-américain, un traître."

"J'ai voté pour vous, et vous êtes une énorme déception. Votre gouvernement est une blague. Ils ont payé pour être placés. Triste mec, triste."

"Arrêtez d'agir comme Hitler. Je vous ai toujours supporté. Mais vos décisions me font honte."

"Ils pensaient tous qu'il deviendrait plus pro"

Interrogée par CBC News (en anglais), la créatrice du compte, une étudiante canadienne en anthropologie sociale, confie avoir crée @Trump_Regrets dans un premier temps pour s'amuser, après avoir repéré de nombreux messages d'électeurs déçus de Trump. "C'était pour le fun", explique Erica Baguma.

Mais très vite, celle-ci s'aperçoit qu'ils sont de plus en plus nombreux à s'indigner de l'attitude du président. "Ils se plaignent surtout du fait qu'il n'agisse pas comme un président. Ses tweets les embarrassent et ils ne peuvent pas vraiment le défendre. Ils pensaient tous qu'il deviendrait plus professionnel après son élection."

"Vous agissez comme un enfant, monsieur le président. J'ai voté pour vous. Ne me faites pas le regretter."

Si Erica Baguma assure qu'elle n'aurait jamais voté pour Donald Trump, elle s'oppose pour autant à toute stigmatisation des électeurs de ce dernier : "Nombre d'entre eux avaient de bonnes intentions. (...) Ils étaient vraiment naïfs et pensaient que son racisme et sa misogynie étaient des fanfaronneries, qu'il voulait le meilleur pour les Etats-Unis."

Vous êtes à nouveau en ligne