Guerre commerciale : un risque à l'échelle mondiale

FRANCE 2

Alors que les États-Unis augmenteront de 25% les taxes douanières sur de nombreux produits chinois dès le 6 juillet, l'Europe s'inquiète et cherche des solutions pour atténuer la guerre commerciale annoncée.

Angela Merkel joue l'apaisement. Pour désamorcer le conflit commercial entre l'Europe et les États-Unis, la chancelière allemande cherche à empêcher Donald Trump d'exécuter sa menace : l'augmentation des taxes sur les voitures européennes à 20%. Elle déclare : "Il faut s'entendre entre Européens. On peut négocier une position commune sur des droits de douane. Cela signifierait une baisse des taxes à laquelle je serais prête." En clair, face au risque, il s'agit de refuser la surenchère et de parvenir à un accord mondial.

Une guerre commerciale aux conséquences lourdes

La guerre commerciale entre les États-Unis, la Chine et l'Europe pourrait entrainer un effondrement de l'économie mondiale. Le scénario le plus pessimiste prévoit une envolée des tarifs douaniers aux effets désastreux sur les trois grandes puissances mondiales, une baisse de croissance de 3% à 4%. Pour chaque Français, la perte annuelle atteindrait 1 125 €. Les États-Unis seraient encore plus touchés. De nombreux constructeurs tirent déjà la sonnette d'alarme. Une guerre commerciale pourrait entrainer des milliers de suppressions d'emplois et ralentir la recherche et le développement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne