Eurozapping : le Royaume-Uni englué dans le Brexit ; le Danemark se moque de Trump

FRANCEINFO

Petite sélection de l'actualité diffusée sur les chaînes européennes de télévision, lundi 2 septembre.

L'opposition britannique veut faire échec à Boris Johnson. Contrairement au chef du gouvernement, le leader du parti travailliste ne veut pas d'une sortie du Royaume-Uni de l'UE sans accord. Il a réuni ses alliés lundi 2 septembre. Il espère faire tomber le gouvernement mardi 3 septembre et gagner ensuite les élections. Pour lui, c'est la semaine de la dernière chance.

Un camp de migrants insalubre

1 200 transferts de migrants dans le plus grand camp en Grèce. Le camp sur l'île de Lesbos est saturé, avec plus de 11 000 réfugiés. Les conditions sanitaires sont devenues déplorables. 3 000 nouvelles personnes sont arrivées en août. Le gouvernement grec a décidé de rapatrier les plus vulnérables sur le continent.

Une poupée gonflable pour remplacer Donald Trump au Danemark. Le président américain devait arriver lundi 2 septembre. Fâché de ne pouvoir acheter le Groenland, il a annulé sa venue. Les Danois rient de sa réaction avec une immense effigie de Donald Trump flottant dans le ciel de Copenhague.

Vous êtes à nouveau en ligne