États-Unis : visite sous tension de Donald Trump à Pittsburgh

France 2

À quelques jours de l'élection de mi-mandat aux États-Unis, Donald Trump a été conspué alors qu'il venait se recueillir dans la synagogue de Pittsburgh.

Donald Trump et sa femme Melania se sont rendus mardi 30 octobre devant le mémorial en hommage aux victimes de la tuerie de la synagogue de Pittsburgh (États-Unis). Le président américain était également accompagné de sa fille Ivanka et de son gendre, tous deux de confession juive. Pas de discours, juste les dépôts de petites pierres pour respecter la tradition. Mais cette visite à Pittsburgh du président américain a provoqué la colère d'une partie de la communauté juive rassemblée pour les obsèques. "Il nourrit un discours de haine, il n'est pas le bienvenu dans ma synagogue, ni dans ma ville", lance au micro de France 2 Kate Lederman, membre de la communauté juive de Pittsburgh.

2 000 personnes dans la rue contre la venue de Trump

Une lettre ouverte signée par des représentants de la communauté juive reprend les mêmes griefs et accuse Donald Trump d'attiser la haine. 2 000 personnes ont manifesté pacifiquement dans les rues de la ville pour réaffirmer que Donald Trump n'était pas le bienvenu. Des banderoles et des pancartes dénoncent le mépris du président à l'encontre des minorités et sa bienveillance pour le nationalisme blanc.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne