États-Unis : une foule manifeste contre le racisme et les violences policières

FRANCE 2

À Washington, aux États-Unis, le rassemblement annuel célébrant le discours historique de Martin Luther King s’est tenu dans un contexte de violences policières, vendredi 28 août. 

Au cœur de la capitale américaine, vendredi 28 août dans l’après-midi, une foule dense est venue réclamer la fin des violences policières contre la minorité noire, après une série de bavures. "On est là pour dénoncer la brutalité des policiers, pour défendre les droits civiques et humains", affirme une manifestante. La marche a lieu chaque année à Washington, en mémoire du discours de Martin Luther King, prononcé en 1963. Dans le cortège, son fils et sa petite-fille sont d’ailleurs présents.

"Enlevez vos genoux de nos cous"

Cette année, un nouveau slogan s’affiche sur les pancartes : "enlevez vos genoux de nos cous", référence directe à George Floyd, asphyxié par un policier blanc. À la tribune, sa famille exige l’égalité de traitement. Même appel au changement, et même indignation pour la famille de Jacob Blake, blessé dimanche 23 août par des policiers. Donald Trump, qui poursuit sa campagne, n’a pas réagi publiquement à la marche contre le racisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne