États-Unis : une femme interpellée après avoir foncé en voiture dans une barrière de la Maison Blanche

Des policiers inspectent la voiture qui a foncé dans une barrière de la Maison Blanche à Washington, le 23 février.
Des policiers inspectent la voiture qui a foncé dans une barrière de la Maison Blanche à Washington, le 23 février. (SAUL LOEB / AFP)

Une femme qui conduisait une voiture a été arrêtée près de la Maison Blanche après avoir heurté une barrière de sécurité, il n'y a aucun blessé, aucun coup de feu n'a été tiré, a appris vendredi franceinfo.

Une femme qui conduisait une voiture a été arrêtée près la Maison Blanche à Washington aux États-Unis après avoir heurté une barrière de sécurité, a indiqué vendredi 23 février le Secret Service américain, le service de protection du président américain, sur son compte Twitter. La femme a été interpellée, aucun membre de la police n'a été blessé. 

La conductrice a foncé de manière délibérée, sur la barrière de sécurité se trouvant dans les rues adjacentes à la Maison Blanche, selon les premières précisions du Secret Service. Le Secret Service précise que la conductrice n'a pas réussi à progresser au-delà des barrières.

Selon les enquêteurs, il s'agirait d'une "femme déséquilibrée". L'incident s'est déroulé au moment où le Premier ministre australien est reçu à Washington par Donald Trump. Tout le périmètre autour de la Maison Blanche a été bouclé pendant quelques minutes.

Plusieurs tentatives d'intrusion ont déjà eu lieu dans le passé à la Maison Blanche. Par exemple, en mars 2017, un homme avait tenté en vain de s'introduire dans le bâtiment alors que le président américain était absent de Washington. L'homme avait sauté par-dessus un garage à vélos et s'était retrouvé dans une zone tampon qui sépare les trottoirs de la principale barrière d'enceinte de la Maison Blanche. Il avait été appréhendé par le Secret Service.