Etats-Unis : Trump menace de fermer la frontière avec le Mexique si le "shutdown" dure trop longtemps

Le Capitole à Washington (Etats-Unis), le 22 décembre 2018, à l\'entrée en vigueur du troisième \"shutdown\" sous le mandat de Donald Trump.
Le Capitole à Washington (Etats-Unis), le 22 décembre 2018, à l'entrée en vigueur du troisième "shutdown" sous le mandat de Donald Trump. (JOSHUA ROBERTS / REUTERS)

Le président américain commence à s'agacer de voir les démocrates refuser de financer la construction de son mur avec le Mexique. 

Donald Trump n'apprécie guère que les démocrates refusent de financer la construction d'un mur avec le Mexique. Il a même menacé, vendredi 28 décembre, de fermer la frontière entre les deux si le blocage continue. "Nous allons être contraints de fermer la Frontière Sud complètement si les Démocrates Obstructionnistes ne nous donnent pas l'argent pour terminer le mur", a tweeté le président américain au septième jour du "shutdown".

De son côté, le président mexicain a préféré ne pas réagir à ces nouvelles menaces. "Nous ne voulons pas être imprudents, nous n'estimons pas devoir participer à ce débat", a déclaré Andrés Manuel Lopez Obrador.

Troisième "shutdown" de l'année

Le président a fait de la construction de ce mur long de 3 000 kilomètres l'une de ses priorités pour endiguer l'immigration clandestine. Il exige pour cela cinq milliards de dollars, sans quoi il ne signera pas les lois de financement de 25% des administrations fédérales, paralysées depuis le 22 décembre à minuit. Mais les démocrates ne veulent pas en entendre parler. 

L'impasse budgétaire semble partie pour durer. La balle est dans le camp du Sénat, qui reprendra l'examen d'une loi budgétaire mercredi 2 janvier. Ce "shutdown" est le troisième de l'année, après janvier (trois jours) et février (quelques heures). Le précédent, en octobre 2013, avait duré seize jours. Le record, de vingt-et-un jours, remonte à 1995-96.

Vous êtes à nouveau en ligne