États-Unis : Trump et son décret anti-immigration ne passent pas

France 3

Les États-Unis désormais interdits d'accès aux ressortissants de sept pays musulmans. Ce décret de Donald Trump suscite l'indignation et est remis en cause par la justice fédérale américaine.

Les policiers ont du mal à contenir les manifestants en colère, comme à l'aéroport de Seattle, aux États-Unis. D'un seul coup, la situation dégénère, un manifestant est plaqué au sol, sans ménagement. Puis, des gaz lacrymogènes sont employés pour disperser la foule. Des rassemblements spontanés s’organisent. Plusieurs milliers de personnes manifestent dans une demi-douzaine d'aéroports du pays.

Un champion olympique en détresse

Sous les applaudissements, des manifestants, un homme et son enfant sont finalement autorisés à rester aux États-Unis. Mais tous n'ont pas cette chance. En Turquie, un Syrien est désespéré, il doit rebrousser chemin. Le quadruple champion olympique du 5 000 et du 10 000 mètres, Mo Farah, a la double nationalité, somalienne et britannique. Mais il s'entraîne et habite aux États-Unis. Les portes de l'Amérique sont désormais fermées pour lui. Coup de théâtre, à New York, la juge fédérale interdit les expulsions des personnes arrivées avec un visa valide. Donald Trump reste, lui, imperturbable. Si le décret est appliqué, il pourrait concerner 500 000 personnes aux États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne