États-Unis : tollé après la mort de deux enfants migrants

Vive émotion aux États-Unis après la mort d'un enfant de 8 ans. Ce drame relance le débat sur le sort des enfants migrants. Déjà le 8 décembre, une fillette est décédée à la suite de son arrestation.

Elle est devenue le visage de la crise migratoire aux États-Unis. Jacqueline Caal, 7 ans, est morte le 8 décembre dernier. Elle passait près de la frontière américaine où elle avait été arrêtée avec son père. Son corps a été rapatrié dans son village natal au Guatemala, où elle a été inhumée. Lundi, au soir de Noël, un autre enfant guatémaltèque est décédé au Nouveau-Mexique (États-Unis), sans que l'on ne connaisse encore les causes de son décès.

Des centres de rétention inadaptés à l'accueil des mineurs

Le petit Felipe, 7 ans, avait tenté sa chance avec son père aux États-Unis, comme des milliers de migrants, avant d'être interpellé. Ces deux drames successifs ont provoqué un vif émoi dans la classe politique américaine et un débat. Tous les deux avaient été placés dans un centre de rétention, des structures inadaptées à l'accueil des familles et des mineurs, ont reconnu les autorités. Pour tenter d'éteindre la polémique, les services de contrôles aux frontières ont annoncé que tous les enfants migrants en détention seraient soumis à des examens médicaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne