Etats-Unis : plus de 520 enfants de migrants ont retrouvé leurs familles

Des manifestants dénoncent la séparation des enfants et leurs parents migrants, lors d\'un rassemblement à San Diego (Etats-Unis), samedi 23 juin.
Des manifestants dénoncent la séparation des enfants et leurs parents migrants, lors d'un rassemblement à San Diego (Etats-Unis), samedi 23 juin. (ROBYN BECK / AFP)

Après une vague d'indignation mondiale, le président américain avait signé un décret pour mettre fin à la séparation des enfants et des parents clandestins. Plus d'un demi-millier ont pu retrouver leurs proches.

Quelque 522 enfants qui avaient été séparés de leurs parents dans le cadre de la politique de "tolérance zéro" à l'égard des migrants clandestins ont retrouvé leurs familles. Lors des prochaines 24 heures, les autorités devraient réunir 16 autres enfants et leurs parents, a également annoncé le département de la sécurité intérieure américaine (DHS), samedi 23 juin.

Donald Trump a signé mercredi un décret pour mettre fin à la politique de séparation des enfants dont les parents sont des migrants clandestins arrêtés à la frontière sud des Etats-Unis. Les images de ces enfants détenus dans des cages avaient provoqué une vague d'indignation parmi les démocrates et les organisations humanitaires. Certains élus républicains se sont également trouvés en position inconfortable.

>> Ce que contient le décret de Donald Trump qui met fin à la séparation des familles de migrants à la frontière avec le Mexique

Le Department of Homeland Security précise que les services de la santé publique (HHS) hébergent 2 053 enfants dans des structures et qu'ils "travaillent avec les agences partenaires concernées pour améliorer la communication et œuvrer à réunir tous les mineurs et tous les parents via des procédures de réunion établies".

Actuellement, 17% des mineurs vivant dans des structures financées par le HHS le sont dans le cadre la politique de "tolérance zéro", les 83% autres sont arrivés seuls aux Etats-Unis.