États-Unis : pas de collusion entre Trump et la Russie selon l'enquête

France 3

Depuis son élection fin 2016, Donald Trump traîne des accusations de collusion avec la Russie. Le rapport du procureur spécial blanchit le président américain. Dès jeudi 28 mars, il repart en campagne pour un second mandat.

Donald Trump a poussé un cri de victoire dimanche 24 mars à l'aéroport de Palm Beach (Floride). Avant de rentrer à Washington, le président des États-Unis vient tout juste de prendre connaissance des premiers éléments du rapport du procureur spécial, qui le blanchissent. Le rapport de quatre pages, rendu public, est présenté comme un résumé de l'enquête menée pendant plus de deux ans.

Trump soulagé

Mais les représentants démocrates veulent la publication intégrale du rapport. En attendant, c'est une bouffée d'oxygène pour Donald Trump qui traînait cette affaire de collusion avec les Russes depuis l'élection présidentielle de 2016 et les ingérences présumées de la Russie pour faire battre Hillary Clinton. Certes, il y a encore cette histoire d'argent versé à une ancienne actrice porno et une ancienne mannequin du magazine Playboy en échange du silence sur une liaison supposée avec lui. Mais pour Trump, qui recevait lundi le Premier ministre israélien, l'horizon s'éclaircit en vue de la présidentielle de 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne