Etats-Unis : les mères de famille réfléchissent à leur vote pour l'élection présidentielle

L'élection présidentielle américaine aura lieu dans moins de six semaines. Les mères de famille pourraient faire pencher la balance

Dans les banlieues américaines, les mères de famille feront l'élection. On les appelle les Rage Moms, les "mères en colère". Elles avaient voté pour Donald Trump en 2016, mais beaucoup ont été déçues, comme Nin Bell. "Avec ce qu'il a fait depuis quatre ans, je n'imaginais pas une seule seconde que ce serait aussi terrible", déplore cette habitante de Philadelphie. A l'époque, elle est fan de l'émission de téléréalité de Donald Trump. "J'ai adoré son slogan 'Rendre sa grandeur à l'Amérique'", se rappelle-t-elle. Elle pense qu'une fois élu, le président va s'assagir. Finalement, elle le trouvera "arrogant" et "agressif". Le 3 novembre prochain, elle votera donc pour le démocrate Joe Biden. 

Les mères de famille sont déçues 

A Minnetonka, près de Minneapolis, la mère de famille Marie Anderson est une Républicaine depuis toujours. Mais depuis le Covid, elle en veut au président américain. "Quand la pandémie est arrivée, je voulais un leadership fort [...] Donald Trump est incapable de faire ça". Malgré cela, elle ne renoncerait pas pour autant à voter pour le président. "Je pense qu'il a fait de bonnes choses pour l'économie", relativise-t-elle. Pour convaincre ces femmes de rester dans son camp, le président a lancé l'offensive. En Floride, sa belle-fille, Lara Trump, est venue porter un message : "Seul le président peut garantir aux mères de famille du pays la loi et l'ordre après les violences". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne