Etats-Unis : les immigrés clandestins seront désormais renvoyés au Mexique en attendant l'examen de leur dossier

Des migrants originaires d\'Amérique centrale font face à la barrière qui sépare le Mexique des Etats-Unis, au niveau de Playas de Tijuana (Mexique), le 12 décembre 2018.
Des migrants originaires d'Amérique centrale font face à la barrière qui sépare le Mexique des Etats-Unis, au niveau de Playas de Tijuana (Mexique), le 12 décembre 2018. (GUILLERMO ARIAS / AFP)

Le gouvernement mexicain prendra des mesures pour accueillir temporairement ceux qui ne sont pas originaires du pays, affirme Washington.

Les immigrés clandestins qui passent la frontière sud des Etats-Unis seront désormais renvoyés au Mexique, a annoncé la ministre de la Sécurité intérieure américaine, jeudi 20 décembre. Ils devront y attendre les décisions de justice qui doivent leur accorder ou non le droit de rester aux Etats-Unis.

"Les étrangers qui essaient de profiter du système pour venir illégalement sur notre sol ne pourront plus disparaître aux Etats-Unis, où ils sont nombreux à ne pas honorer leurs rendez-vous dans les tribunaux", a écrit Kirstjen Nielsen dans un communiqué.

Le gouvernement mexicain a été informé et a "décidé de prendre des mesures de son côté de la frontière", a-t-elle assuré. Washington espère que les migrants obtiendront des "visas humanitaires" qui les autorisaient à travailler au Mexique en attendant les décisions des tribunaux américains.

Le président Donald Trump a fait de la lutte contre l'immigration illégale l'une de ses priorités. Il a notamment promis un mur à la frontière du Mexique et déployé des troupes pour la sécuriser. Il a aussi pris des mesures pour restreindre le droit d'asile, qui ont été annulées en justice.

Vous êtes à nouveau en ligne