Etats-Unis : le Sénat ouvre la voie à la confirmation du juge Kavanaugh pour la Cour suprême

Lisa Murkowksi, sénatrice républicaine, parle aux journalistes après avoir voté \"non\" lors d\'un vote au Sénat sur la confirmation du juge Brett Kavanaugh, le 5 octobre 2018, à Washington.
Lisa Murkowksi, sénatrice républicaine, parle aux journalistes après avoir voté "non" lors d'un vote au Sénat sur la confirmation du juge Brett Kavanaugh, le 5 octobre 2018, à Washington. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Brett Kavanaugh a obtenu avec une courte majorité un premier vote favorable au Sénat. Cela pourrait conduire à sa confirmation dès samedi.

Le juge Brett Kavanaugh a franchi, vendredi 5 octobre, une nouvelle étape sur la route semée d'embûches de la Cour suprême. Le candidat de Donald Trump a obtenu un premier vote de procédure favorable au Sénat, ce qui ouvre la voie à un vote final de confirmation peut-être dès samedi.

Les sénateurs, qui ont le dernier mot sur les nominations à vie au sein de la plus haute juridiction des Etats-Unis, ont voté la clôture des débats avec 51 pour et 49 contre. "Je suis très fier du Sénat américain", a immédiatement tweeté le président Donald Trump, qui a choisi Brett Kavanaugh en juillet et lui a apporté depuis un soutien indéfectible.

Courte majorité

Le vote des sénateurs donne une indication du rapport de force mais ne reflète pas automatiquement l'issue du vote final, les sénateurs n'étant pas liés par leur premier choix. Les républicains disposent d'une courte majorité à la chambre (51 sièges sur 100), mais trois de leurs membres avaient laissé planer le doute sur leurs intentions jusqu'à la dernière minute. Jeff Flake et Susan Collins ont finalement voté pour clôturer la procédure. Lisa Murkowski a voté contre. Mais un démocrate, Joe Manchin, a aussi rompu avec son groupe, en votant "oui".

La candidature de Brett Kavanaugh, un fervent défenseur des valeurs conservatrices, divise fortement l'Amérique. Des accusations d'abus sexuels remontant à sa jeunesse ont encore renforcé les tensions. La haute cour est l'arbitre des questions de société les plus épineuses aux Etats-Unis : peine de mort, droit à l'avortement, lois sur les armes à feu, mariage homosexuel... L'entrée en son sein du conservateur Brett Kavanaugh, 53 ans, placerait les juges progressistes en minorité pour de nombreuses années.

Vous êtes à nouveau en ligne