États-Unis : la nouvelle polémique de Donald Trump

France 2

Le candidat républicain s'en est pris à la famille d'un soldat américain musulman tué en Irak. Les explications de France 2.

Khizr Khan est arrivé du Pakistan les mains vides, il a élevé ses trois fils aux États-Unis. L'un d'entre eux engagé dans l'armée américaine, a été tué en Irak en 2004, il avait 27 ans. À la tribune de la convention démocrate jeudi 28 juillet, le père fustige les positions de Donald Trump à l'égard des musulmans. "Vous demandez à l'Amérique de vous confier son avenir, alors laissez-moi vous demander si avez déjà lu la Constitution américaine", lance-t-il.

J-98 avant l'élection

Il explique aussi qu'avec Donald Trump président, lui et sa famille n'auraient jamais pu vivre aux États-Unis. Deux jours plus tard à la télévision, Donald Trump attaque la mère du soldat musulman tué. "Elle n'avait rien à dire, elle n'avait sûrement pas été autorisée à parler", explique-t-il. Ce week-end, la mère a expliqué qu'elle était trop émue pour parler. Le père est revenu à la charge : "C'est une âme noire", a-t-il dit. Il reste encore 98 jours avant l'élection.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne