États-Unis : Donald Trump, une présidence toujours controversée

Difficile exercice du pouvoir. Il y a 100 jours, Donald Trump était porté à la présidence des États-Unis. Depuis, la plupart de ses mesures ont été retoquées. Le 45e président américain devenu très vite impopulaire a tout de même décidé de célébrer l'événement, ce samedi 29 avril.

"Je suis convaincu que les 100 premiers jours de mon administration sont pratiquement les plus réussis de l'Histoire de notre pays". Cent jours après son investiture, Donald Trump, le 45e président des États-Unis, se livre à un exercice d'autosatisfaction sans nuance étrangement proche de celui de son double des Simpsons. Ses opposants, eux, n'ont pas le coeur à rire. Ils étaient dans les rues, ce samedi 29 avril, pour une grande marche du climat.

Des mesures retoquées par les contre-pouvoirs

La révolution populiste annoncée n'a pas eu lieu. Donald Trump voulait interdire l'accès au territoire à sept pays musulmans, la justice a retoqué son décret par trois fois. Le Congrès l'empêché de détruire l'Obamacare et lui a refusé un acompte pour construire le mur avec le Mexique. Au plan international, les frappes en Syrie tout comme les discussions avec la Chine marquent un repositionnement du président américain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne