États-Unis : Donald Trump, une campagne au pied du mur

FRANCEINFO

Donald Trump est en campagne pour tenter de se faire réélire en 2020. À El Paso (Texas, États-Unis) lundi 11 février, deux incidents ont émaillé son premier meeting de l'année.

Premier meeting de campagne de l'année pour Donald Trump, lundi 11 février à El Paso (Texas, États-Unis), et premiers incidents. D'abord, un de ses supporters a agressé un journaliste de la BBC qui se trouvait dans l'espace réservé à la presse. Il a insulté les médias et tenté de briser la caméra avant d'être expulsé.

"Finissez le mur !"

Ensuite, deux jeunes femmes ont tenté de déployer une banderole contre le mur à la frontière mexicaine que Donald Trump veut ériger pour bloquer les migrants. "Ces gens vont rentrer chez maman. Ils seront punis quand ils rentreront chez eux", a déclaré le président des États unis alors que la foule scandait : "Construisez ce mur !" Devant ses partisans, il a lancé un nouveau slogan pour 2020 : "Finissez le mur !"

À El Paso, une portion du mur a été construite en 2008 et 2009. C'est grâce à cela que la criminalité a diminué, a assuré Donald Trump lors du meeting. Mais la criminalité a diminué à El Paso bien avant la construction du mur.

Vous êtes à nouveau en ligne