États-Unis : Donald Trump renonce à la séparation des familles de migrants

FRANCE 2

Fini la séparation des familles d'immigrés clandestins aux États-Unis. Le président américain a annoncé avoir été personnellement ému par les images d'enfants enfermés et séparés de leurs parents et signera un décret pour mettre fin à cette pratique.

Donald Trump a cédé. Le président américain a annoncé, mercredi 20 juin, qu'il mettrait fin à la séparation des familles d'immigrés clandestins suite à la pression nationale et internationale. Depuis les États-Unis, notre envoyé spécial Jacques Cardoze explique : "Donald Trump dit avoir été affecté lui-même par la dureté des images diffusées à travers le monde, sensible à des enfants qu'il dit avoir entendu pleurer. En même temps, il reconnait s'être retrouvé face à un dilemme entre le fait d'apparaître sans-cœur et celui d'apparaître trop faible. Il ne veut pas, dit-il, d'une Amérique trop faible en matière de politique migratoire."

Paraître plus humain ?

Ce retournement de situation est un choix très politique. Notre journaliste ajoute : "Au cours de ces dernières heures, Donald Trump avait probablement, d'un point de vue intérieur, plus a perdre qu'à gagner. À l'égard de son électorat, de sa base, et à quelques mois d'élections de mi-mandat très importantes, son image de président intransigeant en matière de politique migratoire est acquise. Donald Trump ne remet pas en cause la totalité de sa politique migratoire, il prend simplement une décision qui pourrait même lui permettre d'apparaître un peu plus humain."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne