États-Unis : Donald Trump met fin au programme des "dreamers"

FRANCE 3

Donald Trump a décidé de mettre fin au programme des "dreamers", qui permettait à des étrangers de venir étudier et travailler aux États-Unis. Une décision qui fait polémique.

Une nouvelle décision de Donald Trump déclenche la controverse. À peine la nouvelle annoncée, les "dreamers" sont descendus dans les rues aux quatre coins des États-Unis. Les "dreamers" sont les quelques 800 000 sans-papiers qui bénéficiaient d'un statut temporaire leur permettant d'étudier et de travailler dans le pays. Donald Trump a décidé de mettre fin à ce programme. Pour la plupart intégrés et actifs, les "dreamers" se mobilisent pour montrer qu'ils participent au bon fonctionnement du pays. C'est le cas ici, où ils viennent en aide aux victimes de l'ouragan Harvey.

Le congrès doit trouver une solution

Le président américain reprend ici l'un de ses principaux thèmes de campagne : donner la priorité aux citoyens américains. Il fixe un délai de 6 mois au Congrès pour trouver une solution : "J'ai de l'amour pour ces personnes et heureusement le congrès va les aider convenablement". La décision fait polémique à l'étranger comme aux États-Unis, y compris chez les républicains. À partir d'aujourd'hui 6 septembre, plus aucune demande ne sera traitée. Les permis en cours, valables jusqu'à plus de deux ans, pourront atteindre leur expiration.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne